- Pourquoi la Vierge pleure-t-Elle?


- Miracles à Naju


- Signification des signes à Naju


- Qui est Julia Kim?

- Cinq parcours 
d’exercise spirituel pour la sanctification


- Le Témoignage
et l'
Expérience de sa foi, Julia


- Les témoignages de Julia au cours de la veillée de prières du premier samedi
 

- La douleur de Julia
comme âme de
victime

 

 

Le 2 juillet 2016, le témoignage de Julia Kim,
lors du trente et unième anniversaire des Larmes versées
par Notre-Dame à Naju
et de la Vigile du premier samedi du mois de juillet

 

Vous pouvez sélectionner la langue des sous-titres(en français) 
en cliquant sur l'icône des sous-titres en bas de la vidéo, YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=e6rOxAyhMGQ
 

bullet03_glitter.gif  Loué soit le Seigneur! Louée soit la Sainte Mère!

Je ne peux m’empêcher d’aimer Jésus si fort !
Que dois-je faire ?
Je ne peux m’empêcher d’aimer Maman Marie si fort !
Que dois-je faire ?

Rien dans ce monde ne peut être comparé à Maman Marie.
Je ne peux m’empêcher d’aimer Maman Marie si fort.
Que dois-je faire ? (Amen !)

Le Seigneur et la Sainte Mère aiment même les pécheurs les plus méchants, alors combien plus ne vous aimeraient-t-ils pas vous qui aimez le Seigneur et la Sainte Mère? (Amen !)

Que se passe-t-il donc dans ce monde maintenant ? Vous savez très bien ce qui se passe dans ce monde. Pierre Park l’a déjà mentionné en vous parlant des Messages d’Amour de Notre Seigneur et de la Sainte Mère à Naju il y quelque temps et je voudrais vous dire en détail de quelle manière vous devez vivre votre vie.

Ce qui est le plus important c’est que personne ne sait ni le jour ni l’heure. Nous ne devrions jamais l’oublier ! Chacun de vous, gardez-le bien dans votre esprit. Et que devrions-nous faire pour nous en rappeler ? (Nous devons rester vigilants.) Oh ! Vous le savez si bien, vous, la famille de Marie, l’Arche du Salut.

Oui, nous devons rester éveillés !

Personne ne peut nous dire quand nous rencontrerons le malheur, donc nous devons rester éveillés !

Même si de violentes et furieuses vagues menacent d’emporter ce monde, le Seigneur et la Sainte Mère vous sauveront et vous mèneront au Ciel, vous qui les suivez ! (Amen !)

Que nous soyons vivants ou morts, nous appartenons au Seigneur. Nous appartenons toujours au Seigneur. En effet, le plus important c’est la joie éternelle dont nos âmes jouiront en étant près du Seigneur (au Ciel) en dehors de nos corps mortels.

Personne ne sait l’heure à laquelle le Seigneur apportera les récompenses et le feu pour rétribuer chaque âme en fonction de ses œuvres. Le monde est devenu pourri comme cela et quand le jour viendra? C’est justement pour vous ! Vous qui êtes rassemblés ici pour prier. Dieu le Père vous envoie son sourire au lieu d’envoyer un châtiment et le Seigneur et la Sainte Mère se plaisent avec nous.

Je crois fermement que l’amour infini du Seigneur et ses bénédictions seront accordés à chacun de vous. Si nous suivons vraiment le Seigneur, il fera tout pour nous. Que nous dit l’Evangile de Matthieu au chapitre 24, versets 34 à 44 ? Que personne ne connaît le jour et l’heure, n’est-ce pas ? (Oui !)

C’est une phrase tirée de la Sainte Bible.

Jusqu’au jour où Noé est entré dans l’Arche, beaucoup de gens se réjouissaient de plaisirs, menaient une vie dissipée en mangeant et en buvant… Noé a répondu « Amen » à l’ordre du Seigneur lui demandant de faire une arche. Et pendant qu’il construisait l’arche, il suggéra aux autres gens de la construire ensemble, mais ils le pointèrent du doigt en guise de refus et personne ne l’écouta.

Ils mangeaient, buvaient, se mariaient, donnaient en mariage jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Et dès que la porte de l’arche fut fermée, le déluge arriva. Que firent donc les gens pour survivre ? Même s’ils étaient montés au sommet des montagnes ou s’étaient envolés dans le ciel en avion, comment les êtres humains auraient-ils pu arrêter la punition divine ? Le déluge les a tous emportés. Seuls Noé et sa famille furent sauvés.

Seul l’esprit de Noé est resté éveillé. Vous êtes semblables à Noé. Nous devons vivre conformément aux paroles de Notre Seigneur et de la Sainte Mère. L’Evangile de Matthieu au chapitre 25, versets 1 à 13, nous parle des cinq vierges avisées et des cinq vierges insensées. Le Ciel est comparé à une fête nuptiale. Les cinq vierges avisées prirent des réserves d’huile avec leurs lampes puis elles ont attendu l’Epoux.

Les cinq vierges insensées prirent leurs lampes sans huile. Comme l’Epoux tardait à venir, elles s’endormirent toutes. Puis lorsque l’Epoux arriva, toutes les vierges se levèrent et apprêtèrent leurs lampes. Mais les vierges insensées dirent aux vierges avisées : « Donnez-nous de votre huile. »

Cependant les vierges avisées répliquèrent : « Il n’y en aura peut-être pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez un marchand et achetez-en vous-mêmes. » Celles qui étaient prêtes entrèrent à la fête nuptiale. Mais lorsque les autres vierges revinrent et allumèrent leurs lampes après avoir acheté de l’huile, la porte de la salle des noces était déjà fermée.

Il était alors trop tard. A quoi cela peut-il être comparé ? Que signifie donc cette parabole pour nous ? Pouvons-nous aller au festin nuptial sans rien faire du livre des « Messages d’Amour » ni de la statue de la Sainte Mère qui est bien placée dans nos maisons ?

La Sainte Mère vous a appelés : « Priez avec moi pour la transition de la Mort de mon Fils à Sa Résurrection et pour l’heure d’aller de la mort à la vie » et vous avez répondu en disant « Amen ». Et vous êtes ici maintenant. Cela signifie que vous êtes les cinq vierges avisées, n’est-ce pas ?

Alors, mettons en pratique ce qu’elles ont fait. Il se peut qu’il soit trop tard pour gagner des mérites d’amour et de foi si vous dites : « J’irai à Naju une fois que l’Eglise aura donné son approbation. » ou bien « Je ferai ceci et cela une fois que l’Eglise aura donné son approbation. »

Nous ne savons ni le jour ni l’heure où Jésus viendra pour nous prendre avec Lui. Nous ne devrions pas mettre en gage notre avenir comme cela avec complaisance. Même si vous ne le reconnaissez que faiblement maintenant, vous réaliserez et verrez certainement plus tard combien ce temps présent est précieux où nous recevons tant de grâces spéciales du Seigneur et de la Sainte Mère.

Mais il y en a beaucoup parmi vous qui le savent, n’est-ce pas ? (Oui.)

Alors vous êtes heureux ? (Oui.)

Si vous ne faites que venir vers le Seigneur, Il ne vous laissera jamais sans rien. (Amen !)

Une fois j’ai visité les Etats-Unis lorsque j’ai été invitée à une retraite de deux jours.

Je devais sauter.

Je peux sauter à présent. (On entend les applaudissements.) Est-ce que je peux sauter maintenant ? Peut-être que je ne pourrai plus sauter plus tard.

(Julia tourne sa tête à droite et à gauche. Elle était absolument incapable de tourner en raison de violents vertiges causés par l'otolithe.)

Gloire et louange à Dieu,
Gloire et louange à Dieu,
Gloire et louange à Dieu pour toujours,
Gloire et louange à Dieu,
Gloire et louange à Dieu,
Gloire et louange à Dieu pour toujours.

Une femme âgée qui souffrait d’un cancer de l’estomac et qui en était au stade terminal est venue écouter mon discours. Elle ne pouvait pas se nourrir et elle attendait la mort. Elle a entendu mon témoignage en un tel endroit plein de gens.

Elle pouvait seulement à peine boire du thé de « lucidum ganoderma », (une sorte de champignon). On ne pouvait lui faire aucune injection. Seule la mort l’attendait. Elle ne pouvait prendre que quelques gorgées de ce thé aux champignons. Elle n’avait rien pour vivre et vint à la retraite. A sa grande surprise, elle put manger deux rouleaux et demi de gimbab lors de la première interruption de la retraite tandis que les autres personnes ne pouvaient manger qu’un seul rouleau.

De plus, elle mangea une tranche de pain parce qu’elle « avait faim » ! Elle a été complètement guérie, celle qui était sur le point de mourir !

Ne soyez jamais avides chacun de vous ! Voyez cette vieille femme ! Elle a pu être entièrement guérie après avoir mangé deux rouleaux et demi de kimbap et une tranche de pain bien qu’elle attendait la mort ! Et tout cela seulement avec sa foi ! Comment peut-il en être autrement sinon qu’il s’agit bien d’un miracle de l’amour du Seigneur ?

Et tout cela parce qu’elle a accepté mon témoignage d'une manière d’un enfant.

D’innombrables patients ont été guéris en écoutant mon témoignage (avec leur simple foi). Chacun de vous, Ayez tous la foi. Nous devrions tous être comblés des paroles du Seigneur. N’est-ce pas ? (Oui !) Alors soyons riches des paroles du Seigneur.

Personne ne connaît ni le jour ni l’heure, n’est-ce pas? Que dire de ce monde actuellement ? Récemment, la Chine a fait l’expérience d’une tornade destructive, la plus meurtrière. Des centaines de maisons ont été inondées par de fortes pluies. Puis des grêlons de la taille d’un œuf sont tombés. Ils ont bien pu être aussi lourds qu’une pierre, je suppose. Lorsque quelqu’un était atteint par un tel grêlon, que lui est-il donc arrivé ?

Il y a eu de nombreuses pluies violentes, des inondations et de nombreuses choses encore qui ont eu lieu aux Etats Unis. Notre-Dame nous a déjà mis en garde à propos de ces désastres. Combien de choses se sont passées au Japon ? Et ces désastres vont continuer.

Mais nous pouvons prévenir ces désastres par nos prières. Il y a eu un grand nombre de désastres dans le monde jusqu’à présent. Le Japon se vantait que « le shinkansen ne serait jamais détruit par des désastres naturels. » Mais cependant le shinkansen a été détruit.

Nous ne pouvons rien garantir à partir de nos connaissances humaines. Nous ne savons ni le jour ni l’heure, c’est pourquoi nous devons rester éveillés et prier. Amen !) Si nous savions l’heure à laquelle le voleur viendra dans la nuit, nous pourrions l’attraper, n’est-ce pas ? Mais nous ne savons pas l’heure à laquelle viendra le voleur.

C’est trop tard si nous réparons la grange une fois que le cheval est volé.

Une fois que la punition de Dieu sera envoyée sur ce monde, cela ne servira à rien de regretter et de trembler de crainte. Il sera trop tard même si on prie le Seigneur en disant : « J’étais vraiment mauvais. J’ai eu tellement tort. » Nous sommes tous ici présents pour ne pas être envoyé dans le (bain) de sulfure brûlant. Si nous sommes jetés dans les flammes de sulfure au dernier jour, qu’arrivera-t-il ?

Imaginez les vers qui mangent votre chair. Les vers grouillent dans votre bouche. Lorsque vous commettez un péché avec votre bouche, ils le dévorent. Vous ne pouvez plus vous nourrir même si vous êtes servi puisque le Seigneur a envoyé sa punition.

Les gens qui sont en enfer sont avares et se battent pour avoir de la nourriture. Mais suite à cette violence, cette nourriture tombe. Et les vers viennent manger votre chair chaque fois que vous commettez un péché.

Ils ne peuvent jamais être brûlés même dans les flammes. Vous ne pouvez pas les brûler. Quelle partie de votre corps mangent-ils quand vous commettez un péché d’homosexualité ?

Eh bien, je vous laisse deviner vous-mêmes. Je suis encore en train de souffrir des peines en réparation pour les péchés d’obscénité qui ont été commis par d’autres personnes. Maintenant encore, mon anus est en train de saigner.

(sous-title) Julia Kim offre des souffrances en réparation pour les péchés d’homosexualité et les péchés d’obscénité commis par les autres.

Beaucoup de gens font courir des rumeurs absurdes à propos du parfum de roses de la Sainte Mère. Mais le parfum de roses de la sainte Mère a guéri de nombreuses personnes. Rien que l’image de la Sainte Mère de Naju a guéri de nombreuses personnes. Quelques pèlerins ont été guéris de leur maladie du cœur en mettant les images de la Sainte Mère de Naju sur leur poitrine alors qu’ils ne pouvaient pas venir à Naju. Et quelques personnes sont revenues à la vie après leur mort. Il y a une religieuse qui était prieure de l’ordre du Carmel en Inde. Et elle était dans l’impossibilité de rentrer chez elle.

On avait diagnostiqué un cancer en phase terminale à sa mère. Depuis que la religieuse ne pouvait plus rendre visite à sa mère, elle lui envoya une photo de la Sainte Mère de Naju versant des larmes de sang. La religieuse demanda à sa mère de toujours prier en mettant la photo sur sa poitrine. Et la mère de cette religieuse a été guérie. (Amen !) Personne ne doit traiter les images de la Sainte Mère de Naju comme des objets inférieurs et irrévérents.

Suivons toujours Jésus et la Sainte Mère comme de petits enfants et cessez de penser que tout ce qui arrive n’est que coincidence. Bien, le temps est passé si vite. Merci. Méditons les messages d’Amour qui nous sont donnés par le Seigneur et la Sainte Mère à Naju.

(sous-title) Oh, j’arrive à marcher !

Si vous êtes des fils, comprenez-le comme « Fils », bien que Jésus et la Sainte Mère aient dit « Filles. »

Voici le Message d’Amour de Jésus du 30 juin 1995.

« Mes très chers fils et filles, Je vous accorde une grâce spéciale parce que vous êtes venus ici pour réconforter Ma Mère malgré la longue distance d’où vous venez ! Je guérirai vos blessures profondes, vos maladies et vous donnerai un cœur généreux qui puisse aimer tout le monde. C’est pourquoi précipitez-vous pour Me recevoir, Moi qui vous aime au point de devenir votre Nourriture. Aujourd’hui, Je vous accorde des grâces et des bénédictions spéciales à chacun de vous. » (Amen !)

Voici le Message d’Amour de la Sainte Mère du 2 juillet 1995.

« Vous qui êtes vraiment mes très chers enfants, lorsque vous me suivez en me confiant tout, votre union avec Dieu à travers Son Incarnation se poursuivra dans le Mystère de l’Eucharistie. Cette union est sans précédent et au-delà de toute description humaine. A présent, confiez-moi le restede votre vie avec une confiance totale, poursuivant le plus haut bien qui a été confié à vous et marchant sur le chemin de l’amour pour les petits puis venez à moi humblement. Recevez les bénédictions spéciales que, du Ciel, Dieu le Père et Dieu le Fils sont en train de répandre sur vous tous aujourd’hui. A vous tous mes enfants, je transmets les salutations de tous les anges et les saints et saintes je vous envoie aussi mon profond amour ! » (Amen)

Sept hosties sacrées sont descendues au pied de la Statue de la Sainte Mère le 30 juillet 1995.

Aujourd’hui, à cette date, c’est le second mois de juillet où j’ai reçu une des sept hosties qui sont descendues le 30 juin 1995. J’ai beaucoup pleuré, le cœur douloureux, parce que je devais la consommer alors que je voulais préserver au moins l’une de ces hosties. J’ai avalé en plusieurs fois L’Eucharistie qui s’est changée en Chair et en Sang. Le prêtre a trempé son doigt dans le Précieux Sang qui était sur ma langue, puis l’a essuyé sur un tissu blanc. Il a confirmé qu’il n’y avait aucune blessure dans ma bouche. On a coupé le tissu taché du Précieux Sang de Jésus sous le contrôle du Père Aloysius Chang qui l’a envoyé pour réaliser un test d’ADN.

Le résultat de ce test d’ADN a confirmé que les échantillons de Sang, le Sang venant du Crucifix, le Sang qui est descendu de la chapelle, le Sang qui est descendu sur ma couverture, tous ces échantillons de Sang et d’Eucharistie qui avaient été trouvés, étaient bien du type AB RH+ et appartenaient à la même personne de sexe masculin.

(sous-title) (La Probabilité Moyenne d’Identité (PMB) c’est-à-dire la probabilité que deux personnes puissent avoir le même ADN est de moins d’une personne sur un billion.

Jésus nous a montré que l’Eucharistie s’est transformée en Sa Chair et Son Sang de manière visible à l’œil. Ainsi puissiez-vous recevoir l’Eucharistie en la considérant comme Jésus vivant qui vient à nous.

Jésus vient et demeure parmi nous. Si nous avons de nombreux mauvais amis qui logent dans notre cœur, Il ne pourra jamais réaliser de miracles d’Amour en nous.

Eh bien, confions entièrement nos cœurs à Notre Seigneur et à la Sainte Mère pour qu’Il expulse lui-même les mauvais amis qui sont en nous parce que nous ne pouvons pas le faire proprement de nous-mêmes, même si nous en avons la volonté. Confiez tout à Jésus et à la Sainte Mère. La Sainte Mère assure le rôle d’intermédiaire.

Jésus a dit : « Il n’y a jamais eu des saints et des saintes qui ne m’aient suivis intimement. » « Le chemin pour venir à Moi par l’intermédiaire de Ma Mère est un raccourci. » Confiez-vous à la Sainte Mère et comptez entièrement sur Notre Seigneur.

Parce que les paroles aimables et gentilles de la Sainte Mère ont été ignorées ces derniers siècles, le péché a atteint un point de saturation, même au sein de l’Eglise. Menons une vie consacrée sans plus de délai, en priant, en offrant des sacrifices et des pénitences afin que nous puissions être liés au pouvoir ce qui est indispensable pour l’éventuelle victoire et c’est pourquoi, faites des réparations pour le plus abominable des péchés, le blasphème, qui a été commis ces derniers temps. Offrez également vos familles au Seigneur.

Même le clergé et les religieux qui sont supposés être proches du Seigneur et de la Sainte Mère ont tourné leur face loin des paroles et des Signes que Je leur ai données puis ils ont oublié la sublime simplicité de l’Eucharistie qui est la Substance de Notre Seigneur ainsi que les Evangiles, et ils sont en train de donner des explications sur le Seigneur et la Sainte Mère dans des discours décevants avec une logique compliquée. N’est-ce pas jeter de la fange à des gens simples.

Qui ose spéculer ou imaginer l’origine de l’amour divin qui brûle comme cela du sacré Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie pour le salut des âmes qui sont condamnées avec le danger de tomber dans le feu sulfurique de l’enfer parce qu’elles refusent de se repentir en perpétuant des péchés, devenant des âmes désolées par leur orgueil, sombrant facilement dans le marais des péchés comme l’herbe sèche brûle facilement et qui se précipitent sur le chemin de la perdition ?

Le Sacré Cœur de Notre Seigneur et le Cœur Immaculé de la Sainte Mère sont devenus comme un volcan en activité qui rejette de violentes flammes parce que de nombreux enfants dans le monde se cramponnent au Seigneur et à la Sainte Mère comme s’ils n’empoignaient qu’une bouée de sauvetage toutes les fois qu’ils sont dans la douleur, mais qui choisissent de retourner à leurs vies misérables dès qu’ils ont reçu des grâces pour lesquelles ils ont prié.

Le Seigneur et la Sainte Mère qui nous aiment tant, nous les pécheurs, se sentent tellement affligés lorsque nous souffrons ou bien toutes les fois que nous sommes à l’agonie ou sommes tristes. Mais nous devons bien surmonter toutes nos épreuves courantes en croyant fermement que les souffrances, les afflictions et les agonies en ce monde se transformeront en joie dans l’autre monde. (Amen !)

Nous savons de quelle intensité brûlent le Sacré Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie afin de sauver ne serait-ce qu’ une seule âme de plus qui est contaminée par les péchés, sans force, incluant ces pauvres âmes qui vivent en aveugles même en gardant les yeux ouverts, celles qui vivent comme des sourds même avec des oreilles qui entendent parfaitement et qui sont profondément enracinées dans leurs mauvaises habitudes. Nous au moins qui connaissons bien les faits, consolons le Seigneur et la Sainte Mère en déployant plus vigoureusement le pouvoir de l’amour et en rendant un service dévoué d’une manière héroïque afin que la volonté du Seigneur soit faite en nous armant des Cinq Spiritualités.

Le Seigneur et la Sainte Mère sont vraiment vivants et avec nous ! Nous offrons au Ciel nos prières de consécration avec des sacrifices et des pénitences, en toute sincérité devant la justice de Dieu le Père qui nous demande réparation. Je vous en prie, à la place, changez la coupe du châtiment qui va être autrement bientôt envoyée sur ce monde en une coupe de bénédictions.

Cher Seigneur Bien-Aimé, même si nous sommes mal traités comme des brebis qui vont être abattues pendant que nous travaillons afin de Vous suivre avec la Sainte Mère, nous n’avons aucune crainte mais nous venons après Vous qui nous emmènerez au Ciel. Parce que nous croyons que nos âmes deviendront riches avec les grâces qui viennent de Dieu, l’Alliance du Seigneur sera réalisée pour nous et nous possèderons l’arbre de la vie éternelle.

Nous Vous confions aujourd’hui tous nos chagrins, nos agonies, nos conflits, nos épreuves, nos peines physiques, nos nombreuses blessures spirituelles et tout ce qui peut Vous causer de l’affliction.

En cette époque, non seulement ceux qui sont en dehors de l’Eglise, mais aussi de nombreux enfants qui disent qu’ils aiment Dieu sont aliénés de Dieu, en contradiction.

Ils deviennent comme des assassins dans leurs cœurs rendant ce monde tout aussi misérable qu’au moment où Caïn a tué Abel. La corruption s’est diffusée non seulement dans la société et les familles, mais aussi dans l’Eglise rendant ce monde comme s’il était enveloppé d’un rideau de ténèbres. Mais la majorité des leaders politiques et des supérieurs dans l’Eglise dont le devoir est de corriger les problèmes, sont incapables de former l’unité. Ils se blâment mutuellement, se combattent les uns les autres, devenant suffisants et lançant de fausses accusations aux autres, tout en dispensant orgueilleusement leurs enseignements. Quelle douleur ressentent les Cœurs du Seigneur et de Notre-Dame en voyant cela.

Même si nous sommes incompris par le monde, expérimentons la détresse et la persécution, nous sommes riches, nous, qui venons à Jésus en suivant la Sainte Mère. Il en est ainsi parce que tous les enfants qui font confiance au Seigneur en se précipitant vers Lui selon les Paroles de la Sainte Mère qui nous guide par un raccourci, achèveront la victoire sur les démons, porteront la couronne de laurier que la Sainte Mère donnera à ses enfants guidés, puis ils mangeront les fruits de l’arbre éternel dans le Paradis céleste, là où il n’y a ni souffrance, ni peine mais où tout est rempli uniquement d’amour.

Comme une poule qui couve ses poussins sous ses ailes, la Sainte Mère a appelé et réuni de nombreux enfants et les embrasse sous son manteau. Mais la majorité d’entre eux sont sans reconnaissance, ils sont en train de se disperser dans toutes les directions, joignant leurs forces au diable au lieu de devenir la lumière de ce monde qui est devenu ténébreux. A quel point le Seigneur et la Sainte Mère ont le cœur brisé ! Nous, au moins, qui sommes supposés connaître le Seigneur et la Sainte Mère, nous restons vigilants et prions.

Comprenez bien que l’eau d’un marais pourrit si elle reste immobile tout comme le sol le plus fertile retourne à l’état sauvage s’il est négligé. C’est pourquoi, enlevons les pierres de notre cœur, enlevons-en toutes les mauvaises herbes puis armons-nous nous-mêmes de conversion, de prières et de la Parole de Dieu.

Notre Seigneur est le vrai Amour et ses enfants sont réunis ici en train de prier ensemble pour compenser les péchés de leurs voisins aussi bien que leurs propres péchés, tandis que de nombreux enfants dans ce monde dangereux et en état de grande dégradation ne recherchent que le plaisir. Eux, qui sont spécialement appelés par le Seigneur et la Sainte Mère mais qui ne répondent pas « Amen », faisons-leur voir de plus grands miracles sous le manteau de la Sainte Mère !!

Essayons toujours de prendre un nouveau départ plein de confiance, sans se sentir mal à l’aise avec des pensées humaines, sans être trop préoccupés par l’avenir, sans s’inquiéter de ce que ceux qui nous critiquent peuvent penser ou sans paniquer même lorsque nous faisons face à des difficultés au cours de notre vie… C’est alors que les pensées de ceux qui nous critiquent changeront rapidement comme les nuages qui passent dans le ciel.

Puissions-nous tous devenir Votre instrument pour Vous rendre gloire tandis que Vous nous conduisez et prenez en charge nos vies afin que nous puissions prier sans cesse pour eux.

Que les taches sales de nos âmes qui n’ont pas été bien essuyées, bien qu’on les ait essuyées à plusieurs reprises, soient lavées et purifiées avec le Précieux Sang provenant des Cinq Plaies puis des Sept Plaies de Jésus et que tout blocage au-dedans de nous-mêmes soit creusé, qu’il soit consumé dans les flammes du Saint Esprit ! Que même les mauvais restes de nos cœurs soient entièrement consumés ! Nous Vous confions entièrement nos cœurs tachés de plaies comme Vous vous êtes confié Vous-même entièrement à Dieu le Père.

Il y a tant d’opérations faites par les médecins ne peuvent pas atteindre le succès. Mais, Notre Seigneur, auquel rien n’est impossible, dans l'unité du Saint-Esprit, enlève tous les cancers dans nos corps et nos âmes, puis nous guérit et nous utilise comme votre instrument pour glorifier le Seigneur. Purifiez et guérissez toutes lesblessures que nous portons depuis que nous sommes dans le sein de notre mère et faites que nous soyons reconnus comme du bon grain au Jour du Dernier Jugement pour jouir du bonheur éternel à la table du Seigneur ensemble avec la Sainte Mère escortée par les anges.

Seigneur, rien n’est impossible pour vous. Vous nous regardez et veillez sur chacun de nous. Imposez vos mains sur la tête de ces personnes-là une par une. Touchez nos corps et nos âmes malades avec vos mains puissantes et omnipotentes. Car il n’y a que vous qui possédiez ce divin pouvoir.

C’est pourquoi guérissez vos enfants réunis ici ainsi que leurs familles afin que nous puissions vivre une vie de résurrection remplie de joie, d’amour et de paix pour le reste de notre vie. Et laissez aussi votre esprit atteindre ceux qui ne peuvent pas se déplacer jusqu’à Naju. (Amen !) Jésus a dit que sa lumière brillera aussi sur leurs familles.

D’abord, nous devons corriger notre manière de penser. Nous nous confions entièrement à Vous. Il y a beaucoup de gens que vous avez ressuscités des morts à Naju! Comme ils sont précieux ces enfants qui sont rassemblés ici ! Comme ils sont charmants envers Vous comme vous aimez pareillement même les méchants pécheurs !

Que l’Esprit-Saint atteigne ces enfants sans exception et bénisse les membres de leurs familles, leurs métiers et leurs affaires. Guérissez-les tous comme vous nous avez accordé nos demandes non pour des intentions égoïstes.

Que tous ces enfants puissent glorifier le Seigneur, réconforter la Sainte Mère quand, sans cesse, nous rendons grâces à Dieu. Guérissez toutes les blessures que nous avons reçues lorsque nous étions dans le ventre de notre mère. Il y a beaucoup de blessures dont on ne peut pas se souvenir. Ces blessures ont gâté notre caractère.

Mais si vous guérissez tous ceux-là, nous deviendrons vos enfants dignes de participer au plan du salut du Seigneur qui est en train de construire un nouveau monde, comme des frères jumeaux et des soeurs jumelles qui ressemblent au Seigneur et à la Sainte Mère. Ainsi soit-il, Cher Seigneur !

Oh, cet amour que je suis impatiente de rechercher !
Maintenant je l’ai trouvé en Vous, Maman Marie !
A la fin de mon errance.
Mère, acceptez mon cœur blessé.
Mère, embrassez mon âme épuisée.
Mère, avec Vos larmes,
Mère, avec Vos larmes de sang,
Lavez mes péchés,
Soignez mon âme malade,
Mère, lavez mes péchés,
Soignez mon âme.

Qui comprendra ma vie douloureuse ?
A présent je vous présente les blessures profondes et dures de mon passé !
Seigneur, lavez-le,
Seigneur, guérissez mon passé malade
Père, guérissez mes douleurs,
Père, guérissez mes blessures.
Qui dois-je croire en ce monde dangereux ?
Père, guérissez les douleurs de mon passé,
Retirez de ma mémoire ce qui est plein de profonds ressentiments.

Les Sentiments durs placés profondément à l'intérieur de mon âme
blessé par l'amour et la douleur de la trahison
Je donne toutes les douleurs de mon passé à vous, la Mère.
Vous laissez-nous aller à bord de "Marie, l’Arche du Salut"
Avec Votre grand amour,
Sous Votre grand manteau,
Embrassez-moi étroitement,
Couvrez-moi étroitement,
Mère, que mon âme soit purifiée,
Que je prenne en charge l’arbre de la vie éternelle.
Amen. (Amen)

C’est au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ ressuscité et à travers le Cœur Immaculé de Marie que j’offre cette humble prière des pécheurs. Amen ! Nous rendons gloire au Seigneur. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours. Amen ! Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Vous tous, ne tombez pas dans le désespoir, ne soyez pas désappointés et ne soyez pas découragés en pensant : « Pourquoi suis-je ainsi ? » Le découragement vient des démons. Ne leur cédons pas et prenons un nouveau départ ! Amen ! Merci !

Cliquez : Extraits du Témoignage de Maman Julia, le 2 juillet 2016 (PDF)